Babylone Tombera

Babylone tombera
Et sa tour avec elle
Et le monde pleurera
La défunte Babel

Dans la cohue, le sage
Regardera les yeux secs
S'effondrer les étages
Symbole de leurs échecs

Sous les pluies de ruines
On verra sans attendre
Les armées clandestines
Danser enfin sur ses cendres

Les jardins suspendus
Connaîtront leur hiver 
Et les fruits alors charnus
Tomberont en poussière

La peur cédera à la panique
Et le chaos prendra sa place
Sous l'œil de quelques cyniques
L'œil satisfait, l’échine coriace

Puisque l’Histoire se réécrit
Alors, qu’ils tombent et qu’ils périssent
Les riches Magnats d’aujourd’hui
Comme les Grands Rois de jadis 

Ils seront les Icares
De leurs jeux de grandeur
Leurs combats illusoires
Les plongeront dans l’horreur

Combien de temps encore
Avant la mort de la Bête Humaine? 
Celle qui nous hante et nous dévore
Nous rend esclaves de sa Géhenne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s